Déambulation au cœur de Litchfield

img_6295

Après avoir passé un mois sur Katherine, entourée de poulets heureux et de gens biens, j’ai finalement pris la route pour Darwin, parce que j’en avais eu que des retours positifs. Notre premier arrêt avec mes copilotes allemandes fut le Parc National de Litchfield. Et quel parc !

Carte Litchfield

Magnetic termite Mounds

A 18 km à l’Ouest de Bachelor, ce sont les « Magnetic Termite Mounds » qui nous offrent une introduction.

Champs de termitière magnétique Australie

Ces termitières géantes se classent dans deux catégories: la termitière cathédrale que l’on voit à gauche et la magnétique que l’on aperçoit à droite. J’ai croisé les premières un peu partout dans le nord de l’Australie. C’est la première fois cependant que je découvrais les dernières. Un champ de termitière magnétique nous offrait une vue cataclysmique en plein cœur du Parc de Litchfield. Avec son aspect de cimetière, on remarque que les termitières sont toutes alignées par rapport au soleil. Plates avec un positionnement nord-sud, les termitières magnétiques garantissent à leurs occupants, un côté toujours à l’ombre. La nature est bien faite, non ?

Après ce cours de science, le reste du Parc National s’adonne à la baignade. C’est qu’il fait chaud au dessus du Tropique du Capricorne, et que même en hiver (Juillet-Août) un plongeon n’est jamais de refus.

Buley Rockhole

C’est donc au Buley Rockhole que nous commençons.
Imaginez une cascade qui descend doucement au cœur d’une forêt luxuriante et qu’à chaque niveau il soit possible de se baigner dans des piscines naturelles. Vous y êtes ? Non ? Venez, je vous montre….

Buley Rockhole - Litchfield

Florence Falls

Un peu plus loin, on retrouve Florence Falls. Il y a un sentier qui relie les deux attractions, mais pour tout vous avouer, on avait vraiment la flemme de marcher sous cette chaleur.
On a quand même réussi à grimper jusqu’à la plateforme d’observation, qui nous offre une vue splendide sur les chutes. Dans l’eau, c’est le paradis. Une immense piscine naturelle s’offre à nous et je finis par nager sur le dos, avec vue sur les cascades. Mon coup de cœur du parc !

Wangi Falls

Dernière montée de la journée pour nous aux Wangi Falls, où nous restons camper.
La vue est exceptionnelle et apaisante avec les couleurs du soir. Tous les touristes sont partis et le lieu s’offrent à nous dans la plus grand plénitude. Vite, il est encore temps de faire trempette avant que le soleil se couche.

Wangi Falls - Litchfield

Walker Creek

Le lendemain matin, nous allons jusqu’à Walker Creek, pour une petite balade nous menant à un joli coin de nature.
Le lieu est bucolique et il est même possible de venir y poser sa tente. Recommandé !

Walker Creek - Litchfield

Cascades

Puis nous rebroussons chemin (car la route n’est pas goudronné via Berry Springs, il est donc plus court de retraverser le parc) pour faire la balade des Cascades. La marche me semble longue sous cette chaleur et j’accroche moins à l’atmosphère du lieu. Heureusement que les libellules s’en mêlent.

Tjaetaba Falls

Notre aventure se termine à Tjaetaba Falls. Après une bonne grimpette, c’est à nouveau dans une piscine naturelle que l’on se prélasse et l’endroit nous donne une dernière touche magique avant de ne reprendre la route.

Tjaetaba Falls - Litchfield

2 jours suffisent à tout voir (même un jour si vous êtes acharnés). Mais si vous pouvez y passer une nuit (ou deux, ou trois) ou avez l’occasion d’y revenir de Darwin, ce Parc National est splendide et invite définitivement à la détente.

J’y repars, vous m’accompagnez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *