Au top de Hartz

C’était mon premier week-end en Tasmanie. Un ami de Brisbane était venu me rejoindre pour m’accompagner sur la route qui me mènerait à Hartz Mountain.
Il fallait absolument que je la grimpe cette montagne. Mes chaussures de randonnées ne demandaient qu’à être sorties, tandis que mes jambes frémissaient d’impatience quant à l’idée d’aller arpenter quelques chemins escarpés.

A 1h50 d’Hobart, le temps n’était pas au beau fixe.
En aparté, il faut savoir qu’en Tasmanie il n’y a jamais de bon moment pour mettre le nez dehors. Le temps change à une vitesse flagrante.
Heureusement que la Côte Ouest néo-zélandaise m’avait accoutumé à profiter de chaque rayon de soleil, car ce jour là la grisaille était au rendez-vous.

La première partie du track reste facile, puis commence à grimper légèrement jusqu’au Lac Espérance. Des courageux s’y sont d’ailleurs aventurés. A poil, gelé par la température ambiance, ils ont plongé dans le lac sans équivoque.

Ensuite ça grimpe. Pas de problème pour mes gambettes en manque de nature, mais mon ami a pris quelques pauses « photos » sur le chemin. Arrivés en haut de ces 1255m, la vue a commencé à se couvrir rapidement, nous laissant dans l’espoir d’une éclaircie.

Les nuages se dissipèrent, et après 4h de randonnée, je réalisais que la Tasmanie allait me plaire  et que je resterais bien sur cette petite île quelques temps.

Prochaine étape: Bruny Island

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.