Il y a des villes comme ça…

Qui t’assomme. Qui te font perdre totalement confiance en toi. Qui te ramène tout droit chez toi sans même avoir pris l’avion. Des villes avec qui tu as du mal au premier abord, mais dont tu te forces à apprécier certaines facettes parce que tout le monde est là… Oui pourquoi serais-tu si différente ? Pourquoi n’aimerais-tu pas une ville dont l’effervescence des stations de ski ou du winter festival regroupe la moitié de l’Europe ?

Queenstown

Son lac, ses montagnes la rendent belle. Ses petites ruelles parsemées de boutiques la dessinent attractive. Oui elle est charmante mais parfois trop superficielle.

Tu finis par t’y accoutumer, par y faire des rencontres. Les rencontres sont faciles ici… il suffit d’aller dans l’un des nombreux bars de la ville, tout le monde a le même statut que toi: celui de voyageur à la conquête du boulot en or pour l’hiver. Henry qui a trouvé un taff la semaine dernière sera sympa, voudra surement coucher avec toi car tu es française et ne te rappellera pas. Dave qui recherche ardument de quoi payer son backpacker depuis 3 semaines sera cool aussi, mais tu ressentiras un brin de concurrence dans sa façon de s’exprimer: “Ah mais non c’est trop trop dur ici, il y a pas de boulot (pour toi) et c’est pire pour trouver un logement”. La pression ressentie dès ton arrivée est encore perceptible et tu te demandes pourquoi tu es encore là à essayer de lutter avec ton anglais basique, ton accent pas très sexy pour les recruteurs et le peu de courage qu’il te reste encore après 4 mois de voyage.

Wanaka

Une copine te propose alors de venir visiter sa petite sœur. Elle t’hébergera quelques jours, mais la fatigue ressentie chez sa voisine ne te poussera pas à aller quémander du travail. Une soirée dans un bar de la ville et tu te sentiras encore trop vieille pour ce genre d’endroit. Mais finalement toi qui ne skie pas, qu’est-ce que tu es venue foutre là?

Il est 9h du matin. Tu dois prendre une décision. Te battre pour briller dans ces deux villes, pour pouvoir te réveiller tous les matins émerveillée par ces montagnes aux sommets enneigés ? Ou partir ? Partir vers d’autres horizons complètement différents, en espérant retrouver un peu de motivation.

Wanaka

9 Comments on “Il y a des villes comme ça…

  1. Super article, ça fait plaisir de lire une opinion aussi personnelle et bien écrite. J’ai eu une réaction allergique aussi la première fois que j’ai débarqué à Qtown, mais par la suite j’ai appris à voir les bons côtés de la ville. J’espère que tu trouveras ton bonheur ailleurs, loin des âfres du tourisme ! 🙂

    • Merci Steph pour ton petit mot. Je pense aussi que la ville a de bons côtés, c’est pour cela que j’y remettrais surement les pieds. Mais si tu as des conseils pour l’apprécier, n’hésite pas à les partager 🙂

  2. Queenstown est avant tout une ville pour touriste, ce qui n’est nullement péjoratif d’ailleurs. Mais le fait de retrouver une foule de personnes alors que l’on s’est habitué à des routes désertes joue aussi pour beaucoup. Question d’habitude…. mon frangin canadien trouve Paris blindée de monde, je trouve Montréal déserte… J’ai découvert Queenstown avec un grand ciel bleu, et plein de touristes… finalement je préfère cela à l’atmosphère de la série Top of The Lake 😉

    • Tu as réussi à me faire regarder la série Top of The Lake du coup. C’est vrai que l’ambiance y est particulière mais les scènes se déroulent pas si loin de Queenstown 😉
      J’aime Paris et Montréal, mais ce qui m’a fait quitté la ville à « sensations fortes » aura été la pression ressentie et véhiculée par nos copains européens tous venus y chercher du travail. J’y reviendrais surement dans quelques mois.

    • Oui, je me fie également à mon instant Mathieu, mais je t’avoue que les montagnes alentours m’ont fait douter.

  3. J’ai eu la meme impression en arrivant ici, et puis j’y suis revenue deux, trois fois. Et j’ai fini par m’y installer. Dommage que tu n’es pas pu y rester plus et y voir les bons cotes. J’espere t’y recroiser tout de meme 🙂

    • Merci pour ton passage Natacha. ça me rassure un peu. Je compte y refaire un tour…parce que les paysages autour sont quand même hallucinant. Et j’espère bien t’y recroiser aussi 😉

  4. Pingback: Toi, simple et nature | Mondalu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *