Strasbourg et la Route des Vins

Les vacances de la Toussaint approchent, l’occasion pour moi de vous embarquer dans un week-end… à consommer avec modération ! Les vendanges s’achèvent… c’est donc un parcours initiatique vinicole que je vous propose.
Au programme Strasbourg et ses alentours, le temps d’un week-end.

Vendredi
Arrivés en début d’après-midi à la gare de Strasbourg, c’est avec curiosité et intuition que nous nous faufilons au travers des ruelles. Quais des Bateliers, Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, Petite France, centre historique classé au Patrimoine Mondial de l’humanité par l’UNESCO… C’est, je pense, en s’y perdant que l’on « s’imbibe » le mieux de l’atmosphère de cette ville aux maisons à pans de bois. Colombages par ci, colombages par là, nous finissons notre journée aux « Brasseurs « , un coin pas cher où Tartes Flambées et bières locales sont au programme.

Samedi
De Strasbourg, nous prenons la route pour Colmar via la nationale, afin de profiter des paysages du Piémont Vosgien. C’est ici que l’on peut rejoindre la Route des Vins d’Alsace*. Pionnière en la matière, celle-ci arpente les petites routes, où se dessinent au détour d’un virage, les vignobles orchestrés par la main de l’homme. Plusieurs itinéraires sont possibles sur ses 170kms. Peu préparés pour l’expédition, nous choisissons de suivre les panneaux marron ornés d’une grappe, qui nous guident tout au long de notre parcours. Les petits villages à l’allure typique me font de l’œil à chaque fois que nous les traversons. Malheureusement, n’étant que la copilote, il me sera impossible de m’arrêter à chaque coup de cœur (néanmoins, le chemin m’inspire de futures balades en vélos avec quelques dégustations plausibles). En début d’après-midi sur les conseils d’un ami, nous optons pour un arrêt au Château du Haut-Koenigsbourg. Visite agréable qui nous offrira un joli aperçu sur la vallée ! Retour dans la voiture, c’est avec regret que nous rebroussons chemin vers le chef-lieu alsacien.

Dimanche
Nous délaissons les vignes pour une journée à sensations fortes. Direction Europa-Park pour se remettre les idées en place. A quelques kms de Strasbourg, ce parc allemand offre une halte loisirs qui se décline en une large palette d’attractions. Moins féérique que Disneyland Paris, nous nous cantonnerons aux manèges « high level », avant de rentrer à Strasbourg faire nos sacs. Fatigués, nous n’irons pas jusqu’au Parc de l’Orangerie à côté du Parlement Européen, qui paraît-il est bien sympathique pour une pause détente.


Il ne me restera donc plus qu’à y retourner.

*Depuis 1953, date à laquelle fut inaugurée la 1ère Route des Vins en Alsace, la France en a vu fleurir quelques unes, parsemant la Bourgogne, le Bordelais, la Champagne… de quoi inspirer peut-être vos futures vacances.

3 Comments on “Strasbourg et la Route des Vins

  1. Pingback: Psst ! En cette fin d’année… | Mondalu

  2. Je viens de découvrir ton site et j’en profite pour publier sur cet article très intéressant… d’autant plus que j’ai vécu dans la région depuis tout petit avant de partir en Suède. Tu me files presque le bourdon, bravo !

    • Merci Léon pour ton commentaire. Le but n’était pourtant pas de te filer le bourdon, mais donner envie d’aller jeter un coup d’œil à ta belle région 😉 D’ailleurs si tu as des conseils « locaux » pour la découvrir, ils sont les bienvenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.