Toi, simple et nature

Il y a plus d’un an, je t’écrivais ces quelques lignes timides: « Tu me sembles si familière et pourtant je ne t’avais jamais rencontré. Tes panneaux jaunes constellant tes routes m’évoquent la liberté. Celle de la route qui prend un nouveau virage. Celle de la nature de vivre qui transite en toi. Je ne sais …

Lire la suite »