Singapour en 4 ou 5 jours

J’ai passé quelques jours à Singapour pour marquer une pause entre Paris et Auckland.

L’humidité et le changement de température se mêlent au brouhaha ambiant du Maxwell court food. J’ai toujours eu l’impression que les chinois se gueulaient dessus lorsqu’ils échangeaient. Je sais que ce n’est pas le cas, mais cette sensation m’étouffe… J’ai besoin d’air. Après avoir marché toute la journée dans les rues presque désertes de Singapour, pour cause de Nouvel An Chinois, une bouffée de nature ne me ferait pas de mal.

Une chouette rencontre via Couchsurfing et c’est à Pulau Ubin que je prends mes marques. Un peu de sport et de nature font bon ménage contre le jetlag. L’atmosphère oppressante du début a fini par s’atténuer. Le mélange culturel qu’offre Singapour peut prêter à confusion au départ. Indiens, chinois, malais et autres européens de passage se partagent la ville. Attention à ne pas confondre un Singapourien avec ses « origines ». Si vous lui dites qu’il est chinois, il risquerait de mal le prendre. En effet, beaucoup d’entre eux voient les meilleurs jobs et salaires du marché, occupés par les étrangers, et cela crée quelques tensions entre les différentes communautés. Mais cette mixité dessine les charmes de Singapour, souvent considéré comme une ville de passage. Alors que faire si vous passez par là ?

Côté ville

1) Optez pour un trek urbain de Little India à Chinatown.

Profitez-en pour y découvrir les temples, Sri Veeramakaliamman et Sri Srinivasa Perumal au cœur de Little India ainsi que Sri Mariamman, Thian Hock Keng et Buddha Tooth Relic temple (la dent de Buddha s’expose au public lors du Nouvel an du calendrier chinois) en plein Chinatown.

N’hésitez pas à vous perdre pour y découvrir de jolies façades.

Et finissez votre balade sur Clarke Quay. Calme en journée, la nuit il devient le lieu de rendez-vous des jeunes prêt à danser jusqu’au bout de la nuit.

2) Posez vous à Marina Bay pour quelques photos, faites un détour au Raffles, l’hôtel réputé de la ville et aller dire bonjour au Merlion si vous aimez les clichés.

3) Optez pour une expérience hors du commun à Garden by the Bay, qui se visite de jour comme de nuit. Attention cependant, si vous souhaitez prendre de la hauteur sur le pont reliant ces arbres originaux, allez-y avant 20h30 (à vérifier sur le site). Vous aurez dans tous les cas un point de vue sur le Marina Bay Sands, qui offre à son 57ème étage un panorama sur Singapour.

Côté nature

En plein cœur de la ville se dresse le Fort Canning Park qui rappelle que Singapour a aussi une histoire. La balade n’est pas exceptionnelle, mais elle permet de se poser entre deux quartiers.

4) En revanche, j’ai beaucoup apprécié le Jardin des Orchidées qui se cache au sein du Botanic Garden. Ne prenez pas votre appareil photo, vous risqueriez d’y passer des heures si vous aimez les plantes 😉

5) Le MacRitchie Reservoir regorge quant à lui de rencontres inattendus. Si vous optez pour le HSBC Treetop Walk, vous ne pourrez en faire le tour le lundi (le pont étant fermé). N’attendez pas le soir, non plus, pour vous y rendre car la dernière admission se fait vers 16h45.

6) Mon coup de cœur cependant revient à la journée passée sur l’île de Pulau Ubin. On y accède en ferry (2.5 $ l’aller) et on peut louer un vélo à l’arrivée pour 8 dollars (n’hésitez pas à tester les freins). Choisissez le chemin que vous souhaitez et faites le tour de l’île. Une après-midi suffit, mais vous pouvez y passer amplement la journée. Vous aurez vite l’impression d’avoir quitté Singapour.

Côté culture

7) Singapour regorge de musées et j’ai choisi celui des Civilisations Asiatiques (Asian Civilisation Museum) pour mon dernier jour. La collection est superbe et vous invite carrément à faire un roadtrip en Asie.

À quelques pas de là, un couchsurfer m’a invité à prendre un verre chez lui. J’ai été étonné de n’apercevoir que des bouteilles dans son frigo… jusqu’à ce que je comprenne que ce qu’on disait sur les habitants de Singapour était vrai. Ils adorent manger ! Un repas dans un food court ne vous coutera que 5 dollars, soit environ 2-3€. Reviendrait-il plus cher de cuisiner ? Dans tous les cas, je vous conseille de tester le chicken rice, le sugarcane juice, de gouter au durian (interdit dans tous les transports en commun, je vous laisse deviner pourquoi…) et laissez-vous tenter par un Ais kacang, dessert singapourien qui m’a bien fait rire. Ils raffolent également de shopping (cliché approuvé par un natif) et si vous n’êtes pas en transit pour un plus long voyage, rendez-vous sur Orchard Road.

Il y aurait sans doute encore plein de chose à décrire sur Singapour…mais le seul moyen de comprendre cette ville état, c’est encore de s’y rendre quelques jours, y passer un an avec un working holiday visa ou trouver un travail là bas. Je pourrais m’en lasser par le manque de saisons distinctes ou les bus sans réelles indications… mais je reviendrais certainement rechercher un brin de dynamisme et d’espoir professionnel dans ce coin d’Asie, car Singapour fut pour moi une réelle surprise.

Un grand merci à mes supers hôtes Laeti et Cyril, sans qui l’expérience singapourienne n’aurait été la même.

6 Comments on “Singapour en 4 ou 5 jours

  1. Singapour est une magnifique ville. Malheureusement je n’ai jamais pu assister au nouvel an chinois. Il faut que je pense à y remédier immédiatement! Tes photos sont magnifiques. Je suis jalouse, les miennes le sont moins. Très bel article. Continue d’écrire, moi je continue de te lire.

    • Merci pour ton compliment Alima 😉
      Les souvenirs comptent plus que les photos. Tu n’as donc rien à m’envier. Je suis ravie que tu apprécies mon écriture, ça m’encourage fortement à continuer.
      Au plaisir de te lire à nouveau !

  2. Merci Lucie pour ces photos et plus globalement, cet article ! Ça m’a rappelé de bons souvenirs et j’ai vraiment envie d’y retourner. J’avais passé plusieurs semaines à Singapour et à un moment donné, je mangeais une fois par jour pendant une semaine au Maxwell food court dont tu parles ! Il y a tellement de choix, qu’on pourrait y manger tous les jours du mois et à chaque fois en dégustant un nouveau plat !

    • Merci à toi pour ton passage. En effet, il est tellement facile de manger bien, varié et pas cher sur Singapour. Il suffit d’arriver à faire un choix 😉

  3. Super article 🙂 Je recommande d’ailleurs aux voyageurs qui se rendent en Nouvelle-Zélande de prévoir l’escale à Singapour plutôt qu’à Dubai. Même sur une demi-journée, il y a largement de quoi s’amuser. Tes photos me plaisent d’autant plus que mes visites se sont toujours déroulées à la nuit tombée… Singapour de jour m’est encore inconnue ! Ca donne envie, ne serait-ce que pour les brioches à la viande…

    • Merci Guillaume d’être repassé par ici 🙂 Il serait bien dommage de rester à Singapour une seule demi-journée, mais il est vrai que faire une escale dans cette ville-état peut être une bonne idée pour commencer à s’habituer progressivement au décalage horaire et profiter d’une porte d’entrée sympathique sur l’Asie. Je ne connais que très peu Singapour de nuit, il va donc falloir y retourner 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *